Les Galapagos - C'est parti pour un dernier tour, sur San Cristobal

Mis à jour : févr. 2

Après Santa Cruz et Isabela, nous voilà à nouveau sur un petit bateau taxi qui nous conduit tout droit vers Sans Cristobal pour deux jours - seulement - de découverte. C'est la dernière île de notre aventure Galapagossienne et le programme est vite vu, nous allons faire l'excursion 360°, un tour de l'île en bateau à la journée avec pleins de petits stops. Encore un tour, je sais, mais c'est du concentré aux Galapagos et nous n'avons pour l'instant jamais été déçus par nos guides. Nos places sont réservées pour un départ demain matin aux premières heures de la journée.

1. Où dormir sur San Cristobal ?

2. Le tour 360°

Rencontrer le Fou à pied bleu, oiseau endémique

Nager avec une otarie

Découvrir El Leon Dormido


Coucher de soleil sur San Cristobal


Où dormir sur San Cristobal ?


On a lu qu'il est possible de camper sur cette île, et comme tout bon globetrotteur qui se respecte, on a notre tente sur le dos. Les locaux nous expliquent que ce n'est pas free service et qu'il faut en parler avec un garde forestier local... Bon, il est mal luné je crois, il nous dit que ce n'est pas autorisé le week-end... On n'insiste pas trop. On trouve une petite adresse chez l'habitant à moins de 10$ la nuit, ils sont trop gentils, pour ne pas changer. On pose nos sacs et on part découvrir cette jolie petite île... On finit bien malgré nous par aller profiter gaiment avec les copains Leslie et Adrien d'un petit apéro sur la plage pour le coucher de soleil sur l'océan. Un empañada géant dans la paume gauche et une bière dans la paume droite... Que demander de plus ? Ce qui est bien aux Galapagos, c'est qu'en plus de profiter de ce soleil toujours magnifique - sauf quand il fait un temps dégueu, on est d'accord - il y a, encore et toujours, des animaux ! C'est une petite otarie devenue presque familière qui se pose juste à côté de nous. Allez, quelques parties de cartes et on file checker Morphée avant d'attaquer LA journée tant attendue.



Le tour 360°


On est là, on est prêt, on est chaud. On ne veut pas y croire, mais sur les côtes de cette île, il est assez probable de voir des requins marteaux, et même des requins baleines en snorkeling... Ou-la-la, ça serait vraiment le pied. Allez, en bateau Simone. Vues de la mer, la topographie et la végétation de San Cristobal sont similaires à celles des deux autres îles déjà visitées ; San Cristobal est comme ses soeurs mais en plus petite. Nous passons devant une cascade d'eau fraîche et potable qui se jette dans la mer. Les pirates jadis faisaient escale ici pour recharger les gourdes et piquer au passage quelques tortues géantes assurant aux estomacs de quoi se sustenter durant la prochaine traversée.


Cascade de pirates sur San Cristobal

Puis on s'arrête sur une plage magnifique où nous sommes accueillis par un fou à pied bleu. Enfin on en voit un de près, et le bleu légendaire de ses papattes est sublime. On lui tire le portrait un paquet de fois puis on va se baigner dans une grande baie bien ronde, presque une mer intérieure, entourée de jolis cactus-arbres endémiques. À nouveau les requins pointes blanches. Pff, même plus peur ! Il y en a une dizaine dans une eau peu profonde - c'est parfait pour une petite séance de selfies :) - et quelques tortues... Genre on est blasé. Puis on se prélasse un peu sur cette plage au sable blanc éblouissant, au sens propre comme figuré. Nous avons le droit à une séance photo sexy-woman-je-lève-la-jambe-je-penche-la-tête-en-arrière. Puis, hop là, on quitte ce petit paradis pour un autre un peu plus loin... Enfin, un paradis un peu étrange... Une nouvelle longue plage de sable blanc nous attend mais elle n'est pas seule, un cadavre de tortue géante en decomposition est aussi là... super ! On s'éloigne un peu.


Eau limpide et fou à pieds bleus sur San Cristobal

Et, bien sûr - pas de sieste pour nous - on ne peut s'en empêcher, on file à l'eau voir ce qu'il y a ! Il y a beaucoup plus de poissons que partout ailleurs où nous avons plongé et surtout, qui va là ? Une otarie ! Après toutes ces heures à la Concha de Perla à nager avec elles, on aurait pu croire qu'on serait rassasié du ballet de ces jolis mammifères marins mais c'est un spectacle dont on ne se lasse pas... C'est parti pour une demi-heure virevoltante, comme un petit cadeau d'adieu.



El Leon Dormido


On remonte à bord, capitaine et à tribord toute. Cap sur le gigantesque Leon Dormido mais d'abord une petite session de pêche au thon, qui malgré quelques touches, ne donnera pas grand chose... Le Leon Dormido - le lion endormi - une formation rocheuse magnifique qui sort de nulle part et qui a, parait-il, sous un certain angle une forme de... lion endormi ! Une petite pépite à prendre en photo, et surtout, le lieu de repos de certains requins marteaux et de pèlerinage de quelques requins baleines ! Aïe aïe aïe, on est tout excité...


La magnifique formation rocheuse du Leon Dormido

Et puis... On arrive... Et là... C'est la cata ! L'eau est complètement troublé, voilée par un courant chaud qui a ramené pleins d'algues. Non mais sérieusement, c'est quoi cette poisse ? On se jette quand même à l'eau mais la visibilité est vraiment pourrie, on ne voit pas à plus de 4 mètres alors que ce lieu est réputé pour la limpidité de ses eaux. À ce qui paraît, on n'a même pas à plonger pour voir ces gros poissons tellement l'eau est claire. Le guide se donne à fond, on ratisse large autour du Leon. Geoof lui, se lance dans des défis d'apnée et plonge à pic pour augmenter ses chances de croiser une grosse bête, en vain. Il faut se faire une raison je crois... Ils sont là. Ils nous voient. Mais nous, on ne les voit pas ! Snif.... Bon, on croise quand même quelques poissons et des dizaines de tortues marines. On remonte sur le bateau et l'autre guide ne trouve rien d'autre à nous dire que ce matin - il y a quelques heures donc - l'eau était claire et ils ont vu un requin baleine. Je ne vous cache pas que ça nous casse le moral... Seulement pendant quelques minutes car oui on s'en remet vite et on réalise surtout la chance qu'on a d'être ici ! Même si, avec quelques requins marteaux en plus, ça aurait été encore mieux ;). Un dernier repas et nous voilà déjà en train de faire notre sac pour le lendemain car c'est jour de départ... Mais ce n'est qu'un au revoir.


Une jolie otarie sur el Leon Dormido

Notre séjour aux Galapagos se clôture donc ici, sur cette belle île de San Cristobal avec l'extrême envie de revenir, un jour, pour une croisière de plongée, voir enfin les requins marteaux qui nous ont échappés, ou avec notre catamaran... Ah ouai, ça serait génial ça... On vous laisse sur ce doux rêve.


From the Galapagos with love.


22 vues0 commentaire

© L'ODYSSÉE DES RENARDS

Geoffrey & Manon

Une question ? Contactez-nous !

L'Odyssée des Renards Blog de voyage