top of page

Canoa, une semaine de pause

Une chose que j'ai volontairement omis de vous décrire en détail dans nos articles précédents c'est que Geoof a cassé notre Macbook aux Galapagos... Je ne voulais pas vous gâcher le voyage de rêve aux Galapagos qu'on essayait de vous faire vivre à travers nos articles avec ma mauvaise humeur - passagère, certes, mais intense - suite à l'écran explosé de mon ordi. Monsieur a fermé l'écran sur les écouteurs, beh voyons... Bref, après Baños où on avait zéro chance de trouver une boutique Apple, on a filé sur Quito et là, en effet, on a trouvé une super boutique agréée... Mais la sentence est tombée, c'est plus d'une semaine de réparation qu'il faudra au petit pour être réparé. Allez hop, arrêt forcé, Fitz au repos et tant qu'à y être nous aussi. Mais avons-nous vraiment envie d'attendre à Quito-même, capitale de l'Équateur = bâtiments partout ? Bien sûr que non ! Nous partons pour Canoa sur les conseils d'Emma - vous vous rappelez ? Notre partenaire d'aventure pour l'ascension des 6088 mètres du Huayna Potosi - qui a travaillé un mois là-bas. Au programme, grande plage déserte, coucher de soleil plein ouest sur le Pacifique, surf, bonne bouffe et hamacs. Oh yeah bébé.


Incroyables couchers de soleil sur Canoa

Nous arrivons dans ce village les pieds dans le sable composé de quelques rues sableuses et de nombreuses auberges. On se pose dans l'auberge où la-dite-Emma a travaillé, l'ambiance promise n'est pas au rendez-vous car nous sommes hors saison et aussi parce que c'est assez cher pour ce que c'est. Et franchement on a qu'une envie c'est d'être peinards tous les deux en amoureux. Alors on s'excentre, on sort du village et on se trouve un petit hôtel désert, sur la plage, avec une chambre vue sur la mer, une table de ping pong et des hamacs à l'ombre. Que demander de plus ? Beh rien. Pendant une semaine nous n'irons pas au surf, nous n'irons plus au village si ce n'est pour se ravitailler en boustifaille, nous ne quitterons cet endroit que pour de longues balades sur la plage. Après 10 mois de voyage en itinérance, d'activité quasi-quotidienne, de voiture, de changement de lieu de couchage sans arrêt, aujourd'hui on pose nos sacs à dos. Et ça fait du bien. On retrouve des plaisirs simples de la vie sédentaire, on cuisine des bons petits plats, on se fait des petits dej de fruits, on prend notre temps. Et sans ordi, je ne suis pas tentée de retravailler mes photos ou écrire le blog, je lis. Le bonheur ! Alors je ne vais pas en dire beaucoup plus et je vous laisse sur cette magnifique photo.




Après le stop à Quito, nous partirons pour le dernier pays de notre Odyssée en Amérique du Sud, la Colombie... Chevere !


From Canoa with love.


101 vues0 commentaire

Comments


bottom of page