top of page

Tout baigne à Baños !

Voilà trois jours que nous sommes revenus des Galapagos et tous ces moments nous paraissent déjà lointains, presque irréels. Qu'est-ce qu'on aimerait - déjà, oui - y retourner ! Je crois dire sans me tromper que c'est l'endroit qu'on a préféré de toute notre Odyssée en Amérique du Sud. Mais la perspective des surprises, des aventures et des rencontres à venir nous rebooste, un peu...


Nous partons donc de l'affreuse Guayaquil où, non sans mal, nous récupérons notre Fitz adorée après une embrouille monumentale qui a duré des heures. Un gardien de parking véreux voulait nous escroquer 25 euros, voilà le retour que nous a offert Guayaquil après la déconnexion et le calme des Galapagos. Il finira par appeler la police en disant qu'on le menace... #chucknorris mais pas de chance pour lui, c'est un flic honnête qui arrive et qui le force à nous rembourser. Mouahahaha ! Si les Galapagos sont notre lieu préféré du voyage, je pense que Guayaquil est sans conteste celui qu'on a le moins aimé. Bref, vite, quittons cette contrée... En route pour Baños, ville célèbre pour ses activités à sensations fortes, ses bains chauds et ses cascades.

 

El Pelon del diablo

La balançoire géante

Visite de la ville

Lavado de Sangre


Baños surplombe magnifiquement le Río Pastaza

Bienvenue à Baños

Baños est une ville encastrée dans une vallée au coeur de la montagne, construite au-dessus d'un cours d'eau, entourée de rivières et de cascades. C'est un lieu idéal pour le canyoning, le rafting et autres sports du genre. Mais c'est tout autre chose qui va attirer notre attention dès notre arrivée : nous croisons sur la route de l'auberge un restaurant Suisse. En bois, avec le drapeau rouge et la croix blanche et même une photo de vache dans l'entrée. Et surtout, avec au menu : fondue suisse et tartiflette ! Molalalala ! Je crois qu'il n'y avait que ça qui pouvait me faire oublier les Galapagos. Car oui, avez-vous déjà mangé tout le temps la même chose : du riz, des boîtes de thon, des nouilles, des fois des soupes - houhou - et dans quelques restaurants locaux pendant plusieurs mois ? Alors là, du fromage suisse ? Pas une once d'hésitation, nous mangerons ici ce soir.


Deuxième belle surprise, c'est notre auberge Plantas y Blanco Hostel. "Salle de cinéma", billard, babyfoot, table de ping pong, terrasse extérieur avec un feu central, bains pour la digestion - tiens c'est quoi ça ? À tester ! - cuisine extérieure... On est au top ! Bon je passe les détails de la soirée au restaurant suisse mais on ne s'était pas trompé, un régal pour les papilles, des saveurs presque oubliées ! On comprend l'extase des aventuriers de Koh Lanta devant du chocolat :)



Et sinon qu'est-ce qu'on peut faire à Baños ?


El Pelon del Diablo

Aujourd'hui c'est pour une petite balade tranquille à el Pelon del Diablo qu'on se met en route. La forêt pour se rendre à la cascade est super agréable, elle nous protège de la chaleur. La cascade en elle-même est très jolie avec ses escaliers super photogéniques. On se fait bien arrosé, au point que mon téléphone y laisse la vie, il fera un tour dans un bain de riz en rentrant. On profite bien mais on ne s'attarde pas trop car ce soir on s'envoie en l'air ! On va faire de la balançoire géante au-dessus de Baños, ouiiii.


El Pelon del diablo

Se balancer au-dessus de la vallée

Mais qu'est-ce que c'est ? C'est une immense balançoire accrochée à la branche d'un arbre en bord de falaise, au sommet d'une montagne qui surplombe la vallée. C'est vraiment sympa à faire, la vue est dingue et les sensations sont très cool. On y reste longtemps, jusqu'à la nuit tombée. Et oui, c'est ça l'avantage d'avoir une voiture :) on est seul au monde et on passe un super moment.


Balançons-nous dans le vide

Visite de la ville

Geoof hésite à sauter à l'élastique et j'avoue, j'en mène pas large à côté de lui. J'avais toujours dit : Si tu sautes, je saute aussi. Mais maintenant qu'on y est, je ne suis plus sûre d'avoir réellement dit ça... Heureusement ce n'est pas un 'vrai' saut à l'élastique mais en balancier pendule... et du coup ça ne lui plaît pas ! Ouf, je l'ai échappé belle. On fait une belle balade dans la ville où on goutte la spécialité locale, du jus de canne à sucre fabriqué en direct dans une sorte broyeur/extracteur de jus vintage... C'est délicieux ! Le soir, après une petite discussion autour du feu, il est décidé de ne pas trop s'éterniser à Baños et de partir pour Quito assez rapidement. C'est que Nounette souffre sans son ordinateur qui, je le rappelle, a été cassé par Geoof aux Galapagos (yeux froncés, soupir).


Le Lavado de Sangre : bain digestif

On decide quand même de tester les bains chauds/froids de l'auberge... C'est... spécial... À la fois agréable et désagréable mais quand même plus agréable. On s'assoit pendant 10 minutes dans un genre de mini caisson hamam en bois où seule la tête dépasse, puis on se rince méthodiquement à la serviette gelée (d'abord la chaussette gauche). On retourne dans le caisson et on répète l'opération trois ou quatre fois. On finit par une immersion dans un bain froid avec un massage du ventre dans le sens horaire des aiguilles d'une montre puis c'est l'ultime rinçage au jet puissant et froid.


Sur ces entres-faits, nous reprenons la route à bord de notre Fitz, direction la capitale ! Sur la route nous passons à côté du majestueux Quilotoa qu'on ne grimpe pas malheureusement, un autre jour peut être...


From Baños with love.


38 vues0 commentaire

Yorumlar


bottom of page