• Manon

Les Galapagos - Plongez dans un autre monde à Seymour Norte

Mis à jour : sept. 13

> Infos pratiques et budget

pour visiter les Galapagos


Après une découverte terrestre de la Isla Santa Cruz, nous partons aujourd'hui pour une exploration sous-marine de ses alentours, à Seymour Norte pour être exacte, lieu de prédilection des requins marteaux et autres grosses bébêtes ! De quoi nous mettre l'eau à la bouche - mouahah, jeu de mot... Ramucho. Toujours avec nos deux acolytes de voyage Adrien et Leslie, on file au petit matin prendre notre bateau au nord de l'île où un petit groupe déjà formé d'un Indien, de deux Chiliens et d'un Hollandais nous attend sur le ponton.


Pendant le trajet nous avons le droit aux traditionnelles consignes de sécurité, rappels des bases de la plongée en bouteille et programme des plongées... Nous sommes tous à la fois un peu stressés et excités par la possible rencontre avec des requins. Pour nous qui n'avons fait qu'un baptême à Marseille, c'est quand même osé ! La Chilienne se lance et ose poser la question que tout le monde a en tête... Est-ce que les requins qu'on va voir sont dangereux ? Réponse ? Ils sont végétariens... Hahaha. Merci guide ! Bon, en réalité, il n'y a dans ces eaux que le requin marteau et le requin des Galapagos qui peuvent éventuellement croquer un humain... Mais, de faits, les attaques dans l'archipel sont extrêmement rares.


Blop, blop, dans l'aquarium

Pendant ce temps des consignes, sur le bateau, il se passe une toute autre histoire... Notre amie Leslie ne se sent pas super bien, elle a le mal de mer niveau 3. Code rouge. Les guides la rassurent, ils sont aux petits soins mais l'un d'eux nous avoue à Geoffrey et moi, discrètement, vraiment craindre le vomi - c'est là que ça devient drôle, attendez voir. Au moment où ils arrêtent le bateau, à Gordon's Rock, ça s'empire pour elle, peucheure... Elle est blanche comme un linge. Les guides se jettent a l'eau, lui disent qu'elle sera mieux dedans.... Elle, elle inspire, expire... Et là, patatra, le vomito arrive. Elle court... Noooon pas à droite ! Trop tard... Elle vient de lâcher son jet. Où ça ? SUR le guide dans l'eau, celui-là même qui... vous savez lequel ! Hahaha. Ce n'est pas drôle mais un peu quand même. Et ce n'est pas fini...


Un magnifique requin des Galapagos

Geoffrey et moi n'avons pas - encore - de niveau PADI, ce qui nous empêche de faire la première plongée car il y a souvent de forts courants... Rrrrrr ! On essaie de négocier, on est à l'aise sous l'eau, on sera sage, bons nageurs et en plus sympas... On sort toutes nos cartes mais il n'y a rien à faire, le guide ne lâche pas. Alors on regarde nos copains se jeter à l'eau, la larme à l'oeil. Leslie quant à elle est toujours barbouillée, même dans l'eau. Ils disparaissent et nous on se pose à l'avant du bateau, scrutant l'horizon, sait-on jamais. Et là, au bout de quelques minutes, on assiste à un spectacle grandiose : un ballet de raies ! Oui, un groupe de raies léopards saute à deux mètres au-dessus de l'eau et retombe en gros splash. Wow, incroyable. "T'as vu ça ?". On est bouche bée, on ne lâche plus du regard la zone. Et vlan, les voilà à nouveau hors de l'eau, deux fois, trois fois ! C'est un véritable spectacle. On n'avait jamais vu ça de notre vie, on est juste ébahi...


Ha, voilà quelques burbujas - bulles, ce sont les copains qui remontent. Alooooors ? On les laisse à peine remonter sur le bateau qu'on les bombarde de questions. Ils n'ont pas vu de requin marteau mais pleins de requins des Galapagos et un groupe de raies léopards - le même que nous ? - et des poissons et... Leslie a vomi sous l'eau. Quoiiii ? Oui, c'est physiquement possible, elle a eu le mal de mer sous l'eau... C'est presque autant incroyable que ce qu'ils ont vu. Elle a super bien géré, elle est restée calme, a enlevé son détendeur, lâché un peu de nourriture pour les poissons - beuuuurk - et remis son détendeur. On apprend à cette occasion qu'il est également possible de vomir dans le détendeur, mais si on peut éviter c'est mieux pour celui qui le nettoie... Bon allez j'arrête avec cette histoire - désolée Leslie - on passe à notre plongée.




Bienvenue dans le monde sous-marin

Nous partons, Geoof et moi, avec le deuxième guide. On est tellement excité, c'est le saut dans le grand bain. Les premières secondes sont un peu stressantes, il y a cette sensation déstabilisante, un message envoyé par le cerveau : "Qu'est-ce que tu fous ? T'as oublié ? Tu ne peux pas respirer sous l'eau !" puis tu comprends rapidement que si tu peux et là, c'est juste dingue ! La sérénité qui s'empare de toi, quelle sensation ! On n'est pas spectateur de la vie sous-marine, on fait partie de la vie sous-marine. Ça n'a vraiment rien à voir avec le classique masque-tuba. Et cet effet d'apesanteur, j'adore ! Si on respire lentement on pourra rester longtemps alors on met nos poumons en mode calme. Pchiiiii... Pchiiiii... Nous nous posons à genou au fond de l'eau et le guide nous fait le signe du requin - main tendue sur le front. On retient notre souffle. Le voilà, le premier requin des Galapagos, puissant et calme. Puis un deuxième, un troisième. Ils sont en tout un bon petit groupe de six individus à tourner autour de nous. Le plus grand mesure quand même dans les 4/5 mètres. Je suis ravie d'être au milieu du guide et de Geoof, si ils pètent un plomb je ne serais pas mangée normalement ^^. Ils commencent à se rapprocher de nous, en cercles concentriques. C'est vraiment impressionnant mais étonnamment je n'ai pas vraiment peur, ils nagent tellement lentement, sereinement, je ne les sens pas agressifs, c'est à peine si on les dérange dans leur occupations quotidiennes. Je ne sais pas combien de temps on reste là à les regarder mais au bout d'un moment le guide nous fait signe, l'exploration doit continuer. Il nous attrape un bras à chacun et on descend - on ne doit pas aller en dessous de 6 mètres normalement on descendra finalement à 17 mètres, vive l'Amérique du Sud - on voit pleins de poissons perroquet, une murène, une raie, un requin pointe blanche, un pointe noire... Au final on restera une heure entière sous l'eau qui est passée comme quelques minutes...


Vous l'aurez compris, pas de requins marteaux. Mais honnêtement on est déjà tellement heureux que ce n'est pas grave. Ce qui importe c'est qu'une nouvelle histoire d'amour vient de naître entre cet univers et nous. PADI on arrive !


From underwater with love.


13 vues

© L'ODYSSÉE DES RENARDS

Geoffrey & Manon

Contactez-nous !

L'Odyssée des Renards Blog de voyage