Salar de Uyuni

L'authenticité des hommes et des paysages

DURÉE DU VOYAGE

38 jours en 2019

EN UN MOT

Tradition

La Bolivie, troisième étape de notre tour d'Amérique du Sud, nous a montré une autre facette de la culture andine. Encore très traditionnelle et ancrée dans la terre, ce pays nous a séduits par ses couleurs riches en vitamines avec ses lagunas coloradas, ses costumes de carnaval, ses vêtements colorés mais aussi par la diversité de ses régions avec sa flore tropicale, ses sommets andins enneigés, ses villages qui semblent figés dans le temps... Autant de bonnes raisons de tenter l'expérience bolivienne.

 

Infos pratiques

2 fois la France

money.png

MONNAIE

Boliviano

(BOL)

Capitale_BuenosAires

CAPITALE

La Paz

noun_dialogue_1516179.png

LANGUE

Espagnol

SUPERFICIE

1 100 000 km²

QUAND PARTIR ?

Située dans l’hémisphère sud dans le tropique du Capricorne, la Bolivie connait deux saisons bien distinctes : une saison sèche d’avril à octobre correspondant à l’hiver chez eux et une saison humide de novembre à mars correspondant à l’été chez eux. C'est un pays aux altitudes, et donc aux climats, très variés. Ses régions, à une même période, pourront vous offrir une météo très différente.

S'il y a bien un endroit à ne pas manquer en Bolivie c'est le Salar de Uyuni, la plus grande étendue de sel du monde. Et s'il y a bien une période de l'année pour le découvrir c'est pendant la saison des pluies quand il se pare d'une couche d'eau à perte de vue, créant des miroirs infinis, vous offrant une expérience déstabilisante, unique et incroyable. Notez cependant que la période des pluies peut être très violente, et peut vous empêcher l'accès à l'Amazonie, elle sera d'ailleurs surement notée comme période à éviter sur d'autres sites mais croyez-nous, voir le Salar dans l'eau vaut bien cela. Nous y étions en février et nous avons pu accéder à toutes les régions de ce magnifique pays, sans trop de pluie. 

Si le Salar n'est pas votre priorité, choisissez alors la saison sèche, elle vous garantit l'accès à l'Amazonie mais par contre vous promet de froides températures dans les hautes altitudes. Pour ce pays aux saisons très marquées et très différentes, il est important de choisir son mois en fonction des activités qu'on souhaite réaliser.

COMMENT SE DÉPLACER

La Bolivie est clairement l'un des pays les moins développés d'Amérique du Sud et, même s'il est possible de voyager en transports en commun, on vous prévient, ce n'est pas chose facile. Les Boliviens eux-mêmes préfèrent faire du stop que prendre le bus. La voiture, ou les tours organisés, nous paraissent plus adaptés et clairement plus confortables.

 

C'est un des rares pays d'Amérique du Sud où on ne s'est pas ruiné en essence mais où on a rencontré un autre type de problème pour le moins déroutant. La Bolivie est un pays producteur de pétrole mais ne l'exporte pas, il est réservé à sa population et vous... Et bien vous n'êtes pas bolivien ! Aussi, si la station arrive à la fin de ses réserves, il se peut qu'elle vous refuse l'achat de la précieuse énergie fossile. Aussi, si vous le pouvez, prévoyez toujours un jerricane sur le toit de votre voiture.

À NOTER

  • les tresses ultra longues des femmes qui sont toujours en habit traditionnel coloré

  • les péages "à corde" avec un cabanon sur le côté le long des routes

  • la chicha fermentée par mastication humaine. Testé et désapprouvé.

 

Budget

Prévisionnel, réel, en détail

hors avion

Pour une personne

Budget

prévisionnel

quotidien par personne

27€*

X